Non-paiement du péage autoroutier

péage autoroutier

Une procédure de transaction a été mise en place en cas de non-paiement du péage autoroutier par décret n°2013-10 en date du 3 janvier 2013 publié au Journal officiel du 5 janvier 2013

En effet, depuis la loi n°2010-788 en date du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l’environnement, les agents assermentés des exploitants d’autoroute (ou d’ouvrage d’art ouvert à la circulation publique) sont autorisés à proposer une transaction au contrevenant en cas de non-paiement du péage.

Le contrevenant doit verser à l’exploitant du péage autoroutier la somme due au titre du péage, complétée d’une indemnité forfaitaire et, le cas échéant, du montant du droit départemental de passage. L’avis de paiement est adressé au domicile de l’intéressé et comporte une carte de paiement et une carte de protestation. Cet avis mentionne la date, l’heure et le lieu de la contravention, les faits constatés, le numéro d’immatriculation et la catégorie du véhicule ainsi que l’identification de l’agent ayant constaté l’infraction. Le contrevenant dispose d’un délai de deux mois, à compter de l’envoi de l’avis de paiement pour s’acquitter de la somme due, à moins qu’il ne formule, dans ce même délai, une protestation auprès de l’exploitant.

 

[Illustration: Photos Libres]

Design Downloaded from free wordpress themes | free website templates | Free Textures